Principal

Migraine

Athérosclérose des vaisseaux cérébraux: traitement et prévention

Comme vous le savez, toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir, et dans le cas d'une maladie aussi redoutable que l'athérosclérose des vaisseaux cérébraux, la prévention joue un rôle important. Si la maladie est néanmoins apparue ou est suspectée, le patient doit immédiatement consulter un médecin pour la nomination d'un traitement adéquat.

Diagnostic

Pour le diagnostic et l'analyse de l'état des vaisseaux sanguins dans l'athérosclérose cérébrale, des techniques de diagnostic par ultrasons et l'angiographie sont utilisées pour déterminer l'état des vaisseaux extracrâniens et intracrâniens. De telles méthodes sont absolument sûres et, en combinaison avec des tests sanguins de laboratoire pour le cholestérol dans le corps, elles évaluent la nature des plaques athérosclérotiques, le degré de rétrécissement de la lumière vasculaire et déterminent les tactiques pour un traitement ultérieur du processus athérosclérotique.

Le traitement de cette maladie grave, qui peut entraîner un certain nombre de complications dangereuses et d'invalidation du patient, est toujours complexe et long. Il commence par une révision radicale du mode de vie du patient et l’exclusion de tous les facteurs prédisposants qui contribuent à la progression des lésions athérosclérotiques des vaisseaux cérébraux.

Le traitement peut comprendre:

  • traitement non médicamenteux (normalisation du régime de travail et de repos, rejet des mauvaises habitudes, lutte contre l'inactivité physique, etc.);
  • la nomination d'un régime antisclérotique;
  • prescrire des médicaments;
  • opérations chirurgicales.

Méthodes de traitement non médicamenteuses

Pour un traitement efficace de l'athérosclérose des vaisseaux cérébraux, tous les facteurs contribuant au développement et à la progression de cette pathologie doivent être exclus de la vie du patient

  1. Élimination de l'hypoxie. Il est recommandé au patient de marcher et de pratiquer des activités de plein air actives plusieurs heures par jour. Des procédures balnéologiques (oxygène, radon et bains de carbone) et des cocktails d'oxygène peuvent être prescrits..
  2. Lutter contre le stress et les émotions négatives. Le patient est recommandé de normaliser le régime de travail et de repos, si nécessaire, des sédatifs peuvent être prescrits..
  3. La lutte contre l'inactivité physique. Il est recommandé au patient de pratiquer le jogging ou la marche, la natation, le yoga ou l'aérobic.
  4. Refus de mauvaises habitudes (principalement du tabagisme). S'il est impossible d'arrêter indépendamment de boire de l'alcool et de fumer, diverses méthodes peuvent être recommandées pour que le patient se débarrasse de ces dépendances nocives.
  5. Surveillance continue de la pression artérielle et traitement de l'hypertension. La pression artérielle de ces patients doit être maintenue à un niveau ne dépassant pas 140/90 mm. Hg. st.
  6. Surveillance continue de la glycémie (chez les patients atteints de diabète sucré).
  7. Suivi régulier par un neurologue et tests pour surveiller le cholestérol et les protéines de prothrombine dans le sang.
  8. Organisation de cours de cure thermale (Sotchi-Matsesta, Kislovodsk, Truskavets, Nemirov, Sernovodsk, Pyatigorsk, Archman, Ust-Kachka, etc.).

Régime

Le régime thérapeutique antisclérotique revêt une importance particulière dans le traitement de l'artériosclérose cérébrale..

Le régime alimentaire de ces patients doit comprendre les aliments et plats suivants:

  • viande: poisson et volaille faibles en gras cuits au four ou bouillis, fruits de mer (moules, pétoncles, etc.);
  • graisses: huiles alimentaires, huiles végétales (restriction beurre);
  • produits à base de farine: pain de blé et de seigle de farine I-II, biscuits non comestibles, pâtisseries avec ajout de son;
  • premiers plats: soupes de légumes et de lait avec céréales et légumes;
  • oeufs: jusqu'à 3 pcs. Oeufs à la coque, omelettes protéinées;
  • produits laitiers: lait écrémé et produits laitiers, fromage faible en gras non salé, fromage cottage faible en gras, crème sure sans gras à ajouter aux plats;
  • céréales: sarrasin, orge, avoine, millet (pâtes, semoule et riz sont limités);
  • collations: hareng trempé, salades au yogourt et aux huiles végétales, jambon faible en gras, salades aux fruits de mer et aux algues;
  • légumes: légumes verts dans les plats, chou, citrouille, courgettes, betteraves, carottes, aubergines, pommes de terre, pois verts sous forme bouillie, cuite ou crue;
  • fruits et baies: fruits et baies crus, fruits secs, gelées et mousses (avec obésité, raisins, raisins secs, confiture sont exclus);
  • boissons: thé et café faibles, boissons aux fruits et boissons aux fruits, jus de légumes et de fruits, décoction de son de blé et de cynorrhodons;
  • sauces et épices: tomate, légumes, crème sure, sauces au lait et sauce aux fruits et baies, cannelle, acide citrique, vanilline.

Avec l'obésité, il est nécessaire de limiter la teneur en calories des aliments. Pour les personnes dont le travail n'est pas associé à des coûts physiques importants, il devrait être de 2700 à 2800 calories par jour (protéines - 90 g, lipides - 50-60 g, glucides - 350 g).

Le patient doit exclure les aliments contenant une grande quantité de graisses et de cholestérol de son alimentation:

  • pâtisserie et pâte feuilletée;
  • bouillons de viande, de champignons et de poisson;
  • abats (foie, rein, cerveau);
  • caviar;
  • viandes grasses;
  • produits laitiers gras;
  • jaunes d'œuf;
  • légumineuses;
  • Chocolat;
  • confiserie;
  • radis et radis;
  • épinard;
  • oseille;
  • champignons;
  • margarine;
  • Mayonnaise;
  • Raifort;
  • poivre;
  • moutarde;
  • café et thé naturels forts.

Traitement médical

Le traitement médicamenteux de l'artériosclérose cérébrale ne peut être prescrit par un médecin qu'après avoir évalué les tests de diagnostic de laboratoire et instrumentaux et sous une surveillance constante des numérations sanguines.

Pour le traitement peut être prescrit:

  • les fibrates (fénofibrate, tsiprofibrat): utilisés pour réduire les triglycérides, prescrits sur de longues périodes (1-2 mois);
  • les statines (Atoris, Mertinil, Liprimar, Zokor): sont prescrites pour prévenir la croissance de la plaque athérosclérotique et réduire le niveau de «mauvais» cholestérol dans le sang, sont utilisées pendant de longues périodes (2-3 mois) avec une surveillance constante de l'hémogramme (si nécessaire, la posologie est ajustée);
  • les dérivés de l'acide nicotinique (Nicoshpan, acide nicotinique): sont prescrits pour réduire le niveau de "mauvais" cholestérol et triglycérides, contribuent à la formation de lipoprotéines et à l'amincissement du sang;
  • Ezetemib (Ezetrol): ce médicament aide à limiter l'absorption du cholestérol des intestins dans le sang;
  • séquestration des acides gras (cholestide, colestipol, colestyramine): utilisée pour réduire l'absorption des acides biliaires du tube digestif et aider à réduire le niveau de «mauvais» cholestérol;
  • agents antiplaquettaires (Cardiomagnyl, Aspirin cardio, Thrombo ass): sont prescrits pour réduire le risque de thrombose et améliorer la circulation sanguine;
  • préparations vitaminées (vitamines des groupes B, A, C et E, complexes vitaminiques et minéraux): ont un effet antioxydant et réparateur;
  • antihypertenseurs (Carvedilol, Nebivolol, Atenolol, Betaxalol, diurétiques): sont prescrits pour un usage quotidien et pour la prévention des crises hypertensives;
  • médicaments vasodilatateurs et spasmodiques (Eufilline, chlorhydrate de papavérine, Curantil, Dibazol, Cavinton, Actovegin): sont prescrits pour normaliser la circulation cérébrale;
  • médicaments nootropes (cérébrolysine): aide à réduire la fréquence et la gravité des rechutes de la maladie, réduit la quantité de dommages aux tissus cérébraux causés par l'ischémie;
  • analgésiques (Baralgin, Spazmalgon): utilisé pour les maux de tête pour soulager la douleur.

Chirurgie

Des opérations chirurgicales pour l'artériosclérose cérébrale sont effectuées en cas de risque élevé de blocage complet des grandes artères. Les méthodes suivantes peuvent être utilisées pour normaliser le flux sanguin dans un vaisseau:

  • ablation endoscopique des dépôts athérosclérotiques: par la ponction, un endoscope est inséré dans l'artère avec un stent spécial contenant des substances pour la résorption de la plaque athérosclérotique, et livré sous la radiographie au rétrécissement du vaisseau, puis le stent est installé;
  • endartériectomie: par une incision cutanée ouverte, l'accès à la partie requise du vaisseau est effectué, puis le flux sanguin au site souhaité est arrêté et la plaque athérosclérotique est excisée, l'artère est suturée avec une suture vasculaire et une suture couche par couche des tissus restants est effectuée.

La prévention

La base pour prévenir le développement de l'artériosclérose cérébrale est de maintenir un mode de vie sain et d'observer les règles d'une bonne nutrition.

  1. Rejet des mauvaises habitudes.
  2. Mode de vie actif.
  3. Exercice physique.
  4. La gestion du stress.
  5. Refus de plats frits, gras, farine, sucrés et salés.
  6. Nutrition enrichie.
  7. Traitement rapide des maladies chroniques.
  8. Perte de poids.
  9. Observation dispensaire et respect de toutes les recommandations du médecin.

Le traitement et la prévention de l'artériosclérose cérébrale est l'un des problèmes les plus urgents de la médecine moderne. Les mesures globales de traitement de cette maladie grave utilisées aujourd'hui peuvent considérablement soulager l'état du patient et entraîner le début d'une rémission longue et persistante de cette maladie.

Rappelles toi! Un accès rapide à un médecin et un mode de vie sain peuvent empêcher le développement de l'artériosclérose cérébrale, conduisant à un handicap.

Vidéo d'information sur le thème «Angiographie par résonance magnétique des vaisseaux cérébraux»

La première chaîne, l'émission «Live Healthy» avec Elena Malysheva sur le thème «Athérosclérose. aliments hypocholestérolémiants "

Les causes et le traitement de l'artériosclérose cérébrale

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux survient chez des patients d'âges différents, mais principalement chez les personnes âgées. Il se manifeste dans de petits espaces de mémoire (les dates des vacances en famille, les noms des amis, leur propre numéro de téléphone, etc. sont oubliés), des étourdissements, des maux de tête fréquents.

Comment se débarrasser de ces signes épuisants et aggravants de la qualité de vie de la maladie, comment guérir l'artériosclérose cérébrale et est-ce même possible? Dans quelle mesure cette maladie est-elle dangereuse, sous quelle forme peut-elle circuler sans traitement adéquat? Nous en parlerons ci-dessous..

Les symptômes de l'athérosclérose du cerveau

Les céphalées permanentes, les troubles de la mémoire et les étourdissements sont loin d'être une liste complète des symptômes de l'athérosclérose cérébrale.

Cette maladie s'accompagne, en plus de ce qui précède, des symptômes suivants:

  1. Démarche boiteuse;
  2. Insomnie;
  3. Acouphènes permanents;
  4. Faiblesse générale, apathie;
  5. Taches sombres devant les yeux ouverts et fermés;
  6. Transpiration excessive;
  7. Augmentation de la pression (se manifestant par une rougeur de la peau du visage);
  8. Irritabilité;
  9. États dépressifs.

Le principal symptôme est un mal de tête continu. Elle se produit en raison d'une quantité insuffisante d'oxygène pénétrant dans les vaisseaux sanguins. Et les plaques de cholestérol collées aux vaisseaux sanguins l'empêchent d'y arriver. C'est de là que vient l'artériosclérose cérébrale..

Les acouphènes sont également l'un des symptômes clairs et fréquents de l'athérosclérose cérébrale. Cependant, les acouphènes sont également un signe d'hypertension artérielle..

Le danger d'ignorer les symptômes de l'athérosclérose

Si vous ignorez les symptômes énumérés de l'artériosclérose cérébrale, en négligeant le traitement, vous pouvez déclencher un accident vasculaire cérébral, une maladie coronarienne et d'autres pathologies cardiaques graves. Voilà le danger de l'artériosclérose cérébrale.

Vous savez maintenant comment se manifeste l'artériosclérose cérébrale. Si plusieurs des symptômes ci-dessus apparaissent simultanément, vous devez immédiatement consulter un médecin, subir au moins une échographie.

Ne sous-estimez pas le danger de cette maladie. Des dommages aux vaisseaux cérébraux et un caillot de sang provenant de ce fond peuvent entraîner la mort (si le caillot de sang se détache et obstrue l'artère qui fournit le sang au cerveau).

Lorsque le blocage se produit progressivement, les symptômes de l'athérosclérose sont presque invisibles. Même une sténose des artères de 2/3, provoquant des étourdissements et la survenue d'acouphènes, le patient peut attribuer à la fatigue ou des troubles de la vie et ne pas passer les tests d'athérosclérose.

Lorsque le cholestérol se forme dans les vaisseaux, des filaments de tissu conjonctif et des sels de calcium s'y accumulent. Une plaque athérosclérotique apparaît, rétrécissant la lumière. Cette croissance devient une barrière au passage du sang, des turbulences se produisent dans la circulation sanguine. Ainsi, les globules blancs et rouges sont détruits et un caillot de sang se forme lentement mais sûrement.

Il peut se détacher à tout moment et obstruer l'artère cérébrale. La plaque de cholestérol déchirante comporte le même danger.

Quelles sont les causes de l'artériosclérose cérébrale

Cette maladie, quand à son dernier stade, des dépôts de plaques de cholestérol se produisent. Ils rétrécissent la lumière des vaisseaux et provoquent l'apparition de troubles tels que:

  • Mauvaise alimentation des cellules vasculaires, et donc du cerveau, en oxygène;
  • Circulation sanguine altérée;
  • Pas assez d'oxygène entrant dans le cerveau.

L'athérosclérose des vaisseaux de la tête se reflète dans l'état psychologique, l'irritabilité se produit, l'attention est réduite, l'activité vitale est affaiblie.

L'une des principales causes de l'athérosclérose des artères du cerveau est la mauvaise production et la dégradation des graisses dans le corps. En conséquence, le travail du métabolisme est perturbé (les personnes en surpoids souffrent davantage de cette maladie et d'autres maladies vasculaires).

Les principaux provocateurs de l'athérosclérose de l'artère cérébrale:

  • Un style de vie qui implique un minimum de mouvement;
  • Mauvaise hérédité
  • Maladie métabolique;
  • Maladies du système endocrinien;
  • Fumeur;
  • Consommation d'alcool;
  • Une alimentation déséquilibrée pleine de malbouffe grasse.

Le pronostic de survenue d'une artériosclérose cérébrale avec détection tardive est décevant. Il est important de reconnaître la maladie à temps et d'aider votre corps à y faire face avec toutes les méthodes (sûres) disponibles.

Méthodes de diagnostic de l'athérosclérose

Pour vous assurer que vous souffrez d'athérosclérose cérébrale, le médecin doit simplement savoir quel type de douleur vous ressentez, comme un patient. Mais pour prescrire un traitement adéquat, il est nécessaire de mener une série d'études basées sur l'échographie (échographie) des vaisseaux intracrâniens et extracrâniens.

Pour détecter le stade de la maladie, l'angiographie sera efficace. Cette méthode de diagnostic est déjà utilisée lorsque le diagnostic d'athérosclérose est confirmé par échographie..

L'angiographie est une procédure dans laquelle un médicament sûr est injecté dans un vaisseau qui peut déterminer le degré de compactage de la paroi.

Ces méthodes de diagnostic en symbiose avec les tests sanguins traditionnels, vous permettant de déterminer la quantité de cholestérol, permettront de voir une image fiable de l'état du patient. Et sur la base de cette image, le médecin déterminera quoi prendre avec l'artériosclérose cérébrale, quel régime suivre.

Traitement de l'athérosclérose

Une fois le diagnostic d'artériosclérose cérébrale confirmé sur la base des symptômes, un traitement est prescrit aux patients âgés et jeunes.

Le traitement est médicamenteux, mais le patient lui-même doit comprendre que pour une récupération rapide, ou au moins pour soulager les symptômes de la maladie, vous devez suivre strictement un régime.

Ce sont les aliments gras riches en cholestérol qui sont à l'origine de cette maladie.

Avec la consommation scrupuleuse de médicaments (vasodilatateurs, antioxydants, vitamines A, E, C, B2, iode), les aliments riches en cholestérol doivent être exclus de votre menu, à savoir:

  • Chocolat;
  • Graisse;
  • Cacao;
  • Poisson en boite;
  • Produits laitiers gras;
  • Porc et produits contenant du porc;
  • Volaille grasse.

La préférence devrait être donnée:

  • Ail;
  • Luku;
  • Chou frisé;
  • Jus de baies d'aubépine;
  • Teinture à base de feuilles de fraise;
  • Teinture de l'écorce et de la racine d'Eleutherococcus épineux;
  • Mélisse.

La détection précoce de cette maladie, une interaction étroite entre le médecin et le patient (médication adéquate et alimentation prudente, mode de vie actif) peuvent, sinon éliminer complètement la maladie, réduire la manifestation des symptômes, de la douleur et réduire le risque d'accident vasculaire cérébral.

Un traitement approprié d'une maladie aussi courante que l'athérosclérose des vaisseaux cérébraux basée sur les symptômes, un changement radical de style de vie, l'absence de mauvaises habitudes aidera les patients à percevoir la vie sous toutes ses couleurs (sans maux de tête et vertiges) et éviter le risque de caillots sanguins dans les vaisseaux.

Artériosclérose cérébrale

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est une condition qui peut provoquer de graves troubles de santé chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées. L'identification d'un problème dans les premiers stades permet de l'éliminer complètement et d'éviter les complications, et une thérapie à part entière à un stade ultérieur vous permet de prolonger votre vie, tout en maintenant sa qualité au niveau optimal.

Description de la maladie

L'athérosclérose est une lésion vasculaire causée par la formation de plaques de cholestérol sur leurs parois et la poursuite de la croissance du tissu conjonctif. En l'absence de traitement, le processus conduit à un rétrécissement de la lumière du lit vasculaire et à la formation de caillots sanguins, ce qui est dangereux avec des conséquences potentiellement mortelles.

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est également appelée cérébrale. Code de pathologie CIM 10: 167.2.

Classification

Selon le degré de lésion vasculaire et le stade de l'évolution de la pathologie, l'athérosclérose est classée dans les variétés suivantes:

  1. Sténose. La maladie affecte non seulement la tête, mais également d'autres artères du corps, provoquant un encrassement de leurs parois. Plus il y a de plaques, plus la circulation sanguine est difficile. Le résultat de l'athérosclérose sténotique est la perte de performance des services et des organes. Des complications telles que l'infarctus du myocarde, l'accident vasculaire cérébral et la thromboembolie sont probables..
  2. Diffuser. Elle est également appelée cardiosclérose, car c'est le cœur qui est le plus à risque. Les symptômes de la pathologie diffuse ressemblent à une insuffisance cardiaque.
  3. Cérébral. Il s'agit de l'athérosclérose, affectant directement les vaisseaux cérébraux. Son cours est divisé en quatre étapes.

Stades (stades) de l'athérosclérose cérébrale: tableau

Nom de scèneSignes cliniques
InitialeDes taches lipidiques apparaissent sur les parois des vaisseaux sanguins, qui jusqu'à présent ne font aucun mal. Ils sont facilement combinés entre eux, provoquant un blocage du canal et une détérioration progressive du bien-être humain. Capacité à se concentrer, tourmenter les maux de tête de nature douloureuse, qui s'intensifient après le stress
ProgressiveLes formations lipidiques se transforment en plaques qui rétrécissent la lumière des vaisseaux sanguins, altérant la circulation sanguine dans le cerveau. À l'intérieur des parois des artères deviennent hétérogènes et cahoteuses
AthéromateuxLe problème de plaque est exacerbé. En raison de la complexité du flux sanguin et de la surface hétérogène des artères, la formation de plaque s'accompagne d'ulcérations et d'hémorragies. Lorsqu'ils se cassent, le contenu lipidique pénètre dans la circulation sanguine et provoque une thrombose, ce qui provoque un blocage complet des vaisseaux sanguins. Si la plaque ne se rompt pas, son compactage commence (sclérothérapie) en raison de la prolifération de l'épithélium conjonctif
FinalLa calcification a lieu, ainsi que le dépôt de sels, ce qui provoque un changement de forme du vaisseau. Le processus s'accompagne de troubles mentaux, de la perte des compétences les plus simples d'une personne, d'une diminution de la capacité de travail, jusqu'à sa perte complète. La démence progresse

Causes et facteurs du développement de l'artériosclérose cérébrale

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux se développe en lien avec l'influence des facteurs de risque, qui comprennent:

  • tabagisme à long terme;
  • hyperlipoprotéinémie - une violation du métabolisme lipidique associée à une teneur élevée en graisses dans le sang, qui s'accompagne d'une augmentation du cholestérol et des triglycérides (composés organiques constitués de glycérol et d'acides gras);
  • augmentation persistante de la pression artérielle;
  • diabète sucré - une pathologie causée par un dysfonctionnement du pancréas;
  • en surpoids;
  • mode de vie sédentaire;
  • surmenage psycho-émotionnel;
  • nutrition déséquilibrée;
  • prédisposition due à des causes héréditaires;
  • les femmes ménopausées;
  • hyperfibrinogénémie - un niveau anormalement élevé de fibrinogène dans le sang ("sang épais");
  • hypothyroïdie - dysfonctionnement de la glande thyroïde, dans lequel le niveau d'hormones produites par elle diminue;
  • D'autres conditions.

Le groupe à risque d'athérosclérose comprend les personnes de plus de 40 ans, mais avec de graves problèmes métaboliques, une pathologie se développe également chez les personnes plus jeunes.

Symptômes

La pathologie se manifeste par des signes tels que:

  • troubles de la mémoire notables. Une personne n'est pas en mesure de se souvenir des événements récents. Au début, les troubles surviennent parfois, surtout après le stress. À l'avenir, les écarts se creusent, tandis que les souvenirs des événements d'il y a de nombreuses années ne sont pas perdus;
  • diminution de la capacité à l'activité mentale. Une personne se fatigue rapidement, a de la difficulté à se concentrer et à retenir son attention, à exprimer ses pensées;
  • différences émotionnelles. L'humeur change rapidement. Les événements mineurs provoquent une réaction violente. Il y a des larmes, des tendances dépressives, une augmentation du niveau d'anxiété. Les expériences sur la santé s'intensifient, la confiance en ses propres forces et capacités diminue et les troubles du sommeil se développent en arrière-plan;
  • étourdissements et douleur, en particulier lors du changement de la position du corps de la verticale à l'horizontale et vice versa. L'homme se couche lentement et se lève;
  • changement de comportement et troubles mentaux qui augmentent à mesure que la maladie progresse. Une de leurs sénestopathies caractéristiques est considérée - une condition associée à une sensation altérée;
  • les crises d'épilepsie sont un autre signe possible de l'athérosclérose cérébrale tardive;
  • Trouble respiratoire de Cheyne-Stokes, qui s'exprime par une modification des cycles de respirations superficielles et profondes de fréquences différentes, avec des pauses caractéristiques. Le plus souvent, cela se produit à la suite de lésions athérosclérotiques des artères qui alimentent la moelle oblongue;
  • problèmes de coordination des mouvements (ataxie), qui sont observés lors de la destruction des artères, fournissant le flux sanguin vers le cervelet ou l'appareil vestibulaire. Elle se manifeste par l'inadéquation des mouvements de divers groupes musculaires, une perte d'équilibre pendant la marche et la position debout. Les mouvements deviennent maladroits et inexacts. Il est à noter que la force des membres ne souffre pas;
  • troubles de la parole, de l'ouïe et de la vision. La musique forte devient intolérable, une réaction hypertrophiée à la lumière vive se développe, des problèmes de prononciation.

La nature et la gravité des symptômes dépendent directement du stade de développement de la maladie.

Diagnostique

Le diagnostic de l'artériosclérose cérébrale repose sur les résultats de:

  • données obtenues lors d'une conversation avec un patient;
  • examen physique;
  • tests cliniques généraux (sang, urine);
  • coagulogrammes - une étude complète des paramètres de coagulation sanguine. Un signe caractéristique de l'athérosclérose est l'augmentation de l'agrégation plaquettaire;
  • lipidogrammes. Une analyse biochimique de la composition lipidique du sang révèle le volume de cholestérol, de triglycérides et de lipoprotéines de basse densité qu'il contient. Les résultats nous permettent de tirer des conclusions quant à savoir si une personne est à risque de pathologies de ce type, c'est-à-dire s'il y a un excès d'indicateurs pour au moins l'un des paramètres énumérés. Avec l'athérosclérose vasculaire, une diminution du niveau des lipoprotéines de haute densité et une augmentation du volume des lipoprotéines de basse densité (LDL) sont enregistrées. De plus, un indicateur accru de triglycérides est détecté;
  • rhéoencéphalographie. C'est un moyen de diagnostiquer les vaisseaux cérébraux grâce à la réponse du corps aux effets d'un faible courant électrique à haute fréquence. L'étude permet de déterminer le degré de remplissage des vaisseaux sanguins et d'évaluer la fonctionnalité globale du système circulatoire au niveau de la tête;
  • Échographie Doppler. Une méthode qui fournit des informations sur la perméabilité des vaisseaux profonds et superficiels du cerveau. Dans le contexte de l'athérosclérose, il révèle souvent une occlusion (obstruction) des grandes artères.

Entre autres, selon les indications, des consultations de spécialistes tels que:

  • neurologue, neurochirurgien, cardiologue et psychiatre;
  • ophtalmologiste (pour déficience visuelle);
  • Médecin ORL, lorsqu'il y a des problèmes d'audition causés par l'athérosclérose.

Une étape importante du diagnostic est la différenciation de l'artériosclérose cérébrale des pathologies présentant un tableau clinique similaire. Par exemple:

  • les manifestations neurasthéniques de la pathologie athérosclérotique sont similaires aux signes de neurasthénie et de névrose ordinaires;
  • les modifications de la psyché qui surviennent aux stades ultérieurs ressemblent aux effets d'une lésion cérébrale traumatique et de lésions syphilitiques du cerveau;
  • la démence causée par l'athérosclérose vasculaire présente des symptômes similaires à la démence sénile atrophique malgré le fait que la nature de ces conditions est différente.

En plus de ce qui précède, il est important de distinguer les manifestations de l'artériosclérose cérébrale des conditions telles que:

  • crises d'épilepsie et échec neurologique ultérieur;
  • changements pathologiques dans les structures du cerveau (tumeurs, hématomes sous-duraux, etc.);
  • encéphalopathie due à des troubles métaboliques;
  • intoxication causée par la consommation d'alcool ou de drogues;
  • abcès cérébral
  • sclérose en plaques;
  • dommages aux nerfs périphériques;
  • simulation et ainsi de suite.

Les méthodes de diagnostic modernes, combinées au professionnalisme élevé des médecins, permettent de diagnostiquer avec précision.

Traitement

La thérapie de l'athérosclérose fournit un ensemble de mesures, parmi lesquelles les principales sont:

  • l'utilisation de médicaments;
  • traitement chirurgical.

Tous les autres ne sont qu'un ajout..

Thérapie médicamenteuse

Le principal objectif de la pharmacothérapie est de prévenir un développement plus profond de la maladie et la prévention des complications. Une guérison complète n'est probable qu'au stade des premiers changements.

Les médicaments sont divisés en plusieurs groupes, en les classant selon le sens de l'action:

  1. Les statines abaissent le cholestérol et empêchent également la formation de taches lipidiques et de plaques. Des statines synthétisées sont utilisées (comme Atoris et Fluvastatine, ainsi que la Lovastatine naturelle et la Simvastatine).
  2. Fibrates. Ils sont prescrits en combinaison avec des médicaments du type précédent pour réduire la quantité de triglycérides dans le sang. Affichage des cours mensuels de médicaments tels que le clofibrate, le ciprofibrate ou le bezafibrat.
  3. Médicaments antihypertenseurs. Ils normalisent la pression artérielle, réduisant le stress sur les parois vasculaires. Le captopril et la nifédipine sont généralement prescrits..
  4. Agents antiplaquettaires. Ils inhibent la soudure des plaquettes, ce qui signifie qu'ils ralentissent la formation de caillots sanguins. Pour l'amincissement du sang, l'aspirine, Thrombo ACC, Cardiomagnyl, Curantil, Clopidogrel, Dipyridamole et Agrostat sont utilisés. Pour augmenter la lumière des vaisseaux sanguins, renforcer leurs parois et prévenir les plaques de cholestérol, des médicaments tels que la cinnarizine, Corinfar Nimodipine, Diazem, Amlodipine sont également prescrits.
  5. Les antioxydants Mexidol, Actovegin et Solcoseryl améliorent les processus métaboliques.
  6. Les nootropiques aident à améliorer le métabolisme énergétique entre les structures cérébrales, ce qui améliore la mémoire. Les cellules deviennent plus résistantes aux carences périodiques en oxygène. Pour cela, Fezam et Cerebrolysin, Meclofenoxate et Aminalon, Biotredin et Bemitil sont prescrits.
  7. Si un régime est indiqué, il est complété par des séquestrants d'acides biliaires, qui sont actifs dans les intestins et empêchent l'absorption des graisses en excès. Les niveaux de cholestérol normaux sont soutenus par le colestipol et le questran, l'ézétémib et le quantalan.,
  8. Comme mesure supplémentaire de caractère général de renforcement, l'apport de vitamines des groupes A, C et B est indiqué.

Un fait étonnant: il est strictement interdit aux personnes souffrant du tabac de fumer l'athérosclérose, mais l'acide nicotinique est prescrit pour augmenter les lumières du lit artériel. Il réduit les caillots sanguins et normalise la pression artérielle, et favorise également le rétablissement rapide de la santé après un AVC..

Régime

Il est impossible de résoudre le problème de l'athérosclérose des vaisseaux sanguins sans correction du régime alimentaire et du régime alimentaire. Les principaux principes d'un régime thérapeutique sont les suivants:

  1. Réduire la valeur calorique quotidienne de la vaisselle de 10 à 15%, ce qui est particulièrement important pour les personnes ayant un excès de poids corporel.
  2. Exclusion du menu des produits contenant une grande quantité de graisses animales et d'autres sources de cholestérol, par exemple les œufs et les poissons gras, ainsi que son caviar.
  3. Aliments réduits en vitamine D.
  4. Limitez votre consommation de sel.
  5. Une augmentation de la quantité d'aliments riches en substances lipotropes: fromage cottage, hareng trempé, flocons d'avoine et autres.
  6. Remplacement du beurre par des légumes.
  7. Apport quotidien de légumes et fruits crus.
  8. La pratique des jours de jeûne (laiterie, pomme, avoine).

Il convient de rappeler l'inclusion d'une quantité suffisante de protéines alimentaires dans l'alimentation. Il est important que les sources de protéines (poisson, viande, lait) aient un pourcentage minimum de matières grasses. Vous devez manger souvent (5-6 fois par jour, mais peu à peu). Un régime pour l'athérosclérose doit être observé en permanence.

Méthodes physiothérapeutiques

La physiothérapie complète avec succès les principales méthodes de traitement de l'athérosclérose cérébrale, en éliminant les symptômes et en augmentant l'effet de l'utilisation de médicaments. À cet effet, les éléments suivants sont présentés:

  1. Thérapie diadynamique. Son essence réside dans l'effet de courants électriques de fréquences différentes sur les membres inférieurs et la région des nœuds végétatifs. Il aide à soulager la douleur et a également des effets myostimulants, vasoactifs et trophiques..
  2. Hirudothérapie. Le traitement de l'athérosclérose par des sangsues est effectué à n'importe quel stade de la maladie. Dans la période initiale, l'effet se manifeste plus rapidement et est plus perceptible. Les sangsues font un excellent travail de nettoyage du sang. L'enzyme contenue dans leur salive a également un effet de renforcement général. À la fin du traitement, la pression artérielle se normalise et le rythme cardiaque est rétabli. En savoir plus sur l'hirudothérapie: https://krasnayakrov.ru/organizm-cheloveka/pokormite-piyavku-ili-osobennosti-girudoterapii.html
  3. Bains thérapeutiques. Aux premiers stades de l'athérosclérose cérébrale, des bains thérapeutiques qui renforcent l'effet des médicaments peuvent être indiqués. Les types suivants sont prescrits:
    • radon;
    • essence de térébenthine;
    • sulfure.

La durée de la procédure est déterminée par le médecin traitant et le spécialiste en physiothérapie.

Vidéo: exercices pour améliorer la circulation cérébrale

Traitement chirurgical (opérations)

Lorsque le médicament n'apporte pas d'améliorations notables et que le vaisseau endommagé rétrécit de plus de la moitié, un traitement chirurgical est utilisé. Les opérations suivantes sont disponibles:

  1. L'endartériectomie, lorsque le chirurgien dissèque les parois de l'artère, enlève un caillot de sang, suture le vaisseau. L'inconvénient de ce type d'intervention est le risque continu de thrombose..
  2. Stenting. Un stent est placé sur le site du vaisseau affecté par l'athérosclérose. Il propage l'artère de l'intérieur et rétablit le flux sanguin.

Le choix de la méthode de traitement chirurgical est effectué par le médecin, après étude des résultats diagnostiques.

Remèdes populaires

Le traitement avec des remèdes populaires peut bien compléter la thérapie principale s'il est convenu avec le médecin. Les experts en médecine alternative recommandent l'utilisation de médicaments à base de plantes médicinales. Ils ont un effet bénéfique sur l'état des vaisseaux sanguins, normalisent le cholestérol et réduisent les symptômes. Voici quelques recettes populaires:

  1. Infusion alcoolisée de cynorrhodons. Un pot d'un demi-litre est à moitié rempli de baies séchées et versé avec de la vodka dans le cou. Insister 10 jours dans un endroit sombre et frais, après quoi ils prennent 20 gouttes, une fois par jour.
  2. Une décoction de feuilles de plantain. Une grande cuillerée de plantes broyées (fraîches ou sèches) est versée avec un verre d'eau bouillante et mijotée pendant un quart d'heure au bain-marie. Après cela, laissez refroidir, filtrez et buvez le bouillon entier. Répétez tous les jours, une fois.

Il existe un grand nombre d'options pour les teintures et les décoctions à base de composants végétaux qui aident à l'athérosclérose des vaisseaux sanguins. Il faut comprendre qu'en combinaison avec des médicaments de pharmacie ayant un effet similaire, leur apport peut provoquer de nouveaux problèmes de santé, par conséquent une consultation d'un médecin est nécessaire.

Vous pouvez améliorer l'état des vaisseaux sanguins et le bien-être général si vous utilisez quotidiennement des jus de légumes et de fruits fraîchement pressés: pommes de terre, pommes, carottes et autres, ainsi que boire une cuillère à soupe d'huile d'olive le matin.

Pronostic du traitement et complications possibles. Effets

L'athérosclérose du cerveau est dangereuse avec des complications dont le degré et la nature dépendent de la façon dont les vaisseaux sont affectés et à quel stade de la pathologie. Quant aux prévisions, elles sont d'autant plus favorables que plus tôt une personne sollicite une assistance médicale et plus elle se conforme aux instructions du médecin traitant..

Parmi les complications possibles de l'artériosclérose cérébrale:

  • ischémie - une condition causée par un flux sanguin insuffisant. L'un des résultats possibles est la privation d'oxygène (hypoxie) du cerveau, qui conduit à la mort progressive de ses cellules;
  • accident vasculaire cérébral - rupture des vaisseaux sanguins due au fait que les plaques ou les caillots sanguins atteignent des tailles critiques et bloquent complètement le flux sanguin;
  • anévrisme - une pathologie de la paroi vasculaire, sous la forme d'un sac rempli de sang. Elle est dangereuse par un écart qui peut entraîner la mort instantanée;
  • dysfonction cérébrale. Leur conséquence est la perte de la capacité d'une personne à effectuer des actions simples, y compris les soins personnels, de manière indépendante, sans aide extérieure;

Quel groupe de personnes handicapées peut être attribué

Avec une détérioration croissante de la santé, la capacité de travailler est progressivement perdue. Lorsque cela se produit, le patient est envoyé à la commission d'experts médicaux et sociaux pour résoudre le problème du handicap. Où:

  • Le groupe I est prescrit pour les dysfonctionnements corporels importants, lorsque le patient a besoin d'une aide constante;
  • Groupe II - s'il existe des troubles graves et persistants dans lesquels, néanmoins, une personne est capable de se servir et n'a pas besoin de soins et d'assistance constants de l'extérieur. Le handicap peut durer longtemps, même à vie. Dans certains cas, l'état de santé permet à une personne de travailler sous certaines conditions.
  • Le groupe III suggère des dysfonctionnements persistants de nature insignifiante qui réduisent l'invalidité. Les patients de cette catégorie doivent ajuster leurs conditions de travail..

Avant de décider de l'affectation d'un groupe d'incapacité particulier, les membres du MSEC discutent avec une personne et étudient attentivement les documents médicaux soumis confirmant la gravité de leur état de santé.

La prévention

Les mesures de prévention de l'artériosclérose cérébrale sont:

  • l'abandon du tabac et l'abus d'alcool;
  • exclusion du régime alimentaire de la restauration rapide, des aliments gras et frits;
  • respect du régime normal de travail et de repos, de sommeil et d'éveil;
  • promenades régulières au grand air;
  • traitement rapide et complet des pathologies identifiées, en particulier vasculaires;
  • maintenir un poids corporel optimal;
  • éducation physique et sports réalisables (natation, vélo);
  • prévention du stress - émotionnel et physique.

Il est extrêmement important de contrôler le niveau de cholestérol et de sucre (glucose) dans le sang, ainsi que les indicateurs de pression artérielle. Écarts par rapport à la norme - le premier signal de problèmes possibles avec les navires.

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est considérée dans une large mesure comme une pathologie liée à l'âge, l'un des signes du vieillissement de l'organisme. Cependant, cela ne signifie pas du tout qu'il est impossible de l'éviter, ainsi que d'éventuelles complications. Le traitement commencé dès les premiers stades permet de ralentir les processus destructeurs des vaisseaux, de prolonger la durée de vie et de maximiser sa qualité.

Symptômes de l'artériosclérose cérébrale, traitement et conséquences possibles

Les troubles trophiques aigus et chroniques des tissus nerveux et des structures cérébrales sont le plus souvent causés par des changements organiques dans les artères.

Il est également juste de dire que dans la plupart des cas, ces écarts par rapport à la norme sont secondaires en eux-mêmes, se développent en raison d'autres maladies. Et il y en a beaucoup.

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est une pathologie chronique dans laquelle les artères se rétrécissent en raison d'une violation de la régulation biochimique de leur tonus ou sont obstruées par des structures lipidiques - plaques de cholestérol.

Le résultat est toujours le même - un faible débit sanguin cérébral, une violation de l'activité nerveuse plus élevée et un accident vasculaire cérébral probable.

Et puis la mort n'est pas loin, et les prévisions d'athérosclérose non traitée sont toujours tristes, la pathologie ne fait que progresser, il ne faut pas attendre une retraite spontanée.

Les symptômes de la maladie ne sont pas spécifiques. Cela signifie que le patient ne pourra pas reconnaître le problème par lui-même. Cependant, la violation de la santé incite toujours à consulter un médecin. L'identification des causes est la tâche du neurologue.

La thérapie est principalement conservatrice. Dans les cas extrêmes, en plus des médicaments, des opérations mini-invasives et pratiquement non traumatiques sont effectuées..

Le mécanisme de développement et les causes

La formation de l'athérosclérose est basée sur un groupe de facteurs fondamentaux. Ils peuvent se réunir ensemble ou séparément. Spécifique au cas.

Au total, il y a deux points clés:

  • Violation du métabolisme des graisses dans le corps. Les lipides n'entrent normalement pas trop activement dans la circulation sanguine. Un clivage et un dépôt adéquats sont assurés par des réactions complexes qui sont perturbées chez de nombreuses personnes.

Pour cette raison, des quantités excessives de cholestérol et d'autres composés circulent. Ils s'installent sur les parois des artères, s'accumulent. Une plaque complète se forme, qui bloque la lumière normale du vaisseau et interfère avec la circulation sanguine.

Le résultat est l'incapacité de fournir pleinement au cerveau des nutriments et de l'oxygène.

Les changements pathologiques sont souvent causés par un facteur héréditaire. Parce que le trouble est transmis des générations précédentes à la suivante.

L'athérosclérose se développera ou non - une question de comportement et de style de vie du patient le plus potentiel.

  • Le deuxième mécanisme significatif est une violation de la régulation nerveuse du tonus vasculaire ou des réactions biochimiques qui assurent l'état normal des artères.

Un excès de cortisol, d'angiotensine-2, de préhormone-rénine et d'autres composés est produit.

En règle générale, les personnes qui abusent d'alcool et de fumée pendant une longue période sont plus susceptibles de telles violations. De plus, ceux qui n'ont pas peur de boire du café fort.

Les raisons ne sont pas toujours expliquées par le comportement et le mode de vie..

Des pathologies qui conduisent à une athérosclérose du cerveau de ce type sont possibles. Par exemple, hypertension artérielle, diabète sucré, problèmes thyroïdiens.

Ces deux mécanismes principaux se rencontrent ensemble et séparément. Les deux facteurs du complexe augmentent considérablement l'agressivité de la maladie. Les risques d'accident vasculaire cérébral et de décès augmentent considérablement.

De plus, quel que soit le facteur principal, le processus se déroule toujours de manière identique. Le rétrécissement de la lumière de l'artère conduit à l'incapacité de fournir une nutrition normale et une respiration cellulaire des structures cérébrales.

Le cerveau passe d'abord en mode «économie», la clinique primaire commence. Et puis des changements irréversibles se forment, le corps n'est plus en mesure de compenser la violation.

Il y a un accident vasculaire cérébral. Et derrière, il y a une invalidité grave ou la mort de complications incompatibles avec la vie. Les symptômes d'un état pré-AVC sont décrits en détail dans cet article..

La seule façon d'empêcher un résultat aussi déplorable est de consulter un médecin en temps opportun, de subir un examen, puis un traitement.

Symptômes

La clinique dépend du stade spécifique du processus pathologique. Plus elle est négligée et longue, plus elle coule agressivement, plus les problèmes dans le domaine neurologique sont forts.

Les manifestations sont représentées par un déficit neurologique de la part du cerveau. Lequel - dépend de l'emplacement du site de la plus grande ischémie.

Le complexe symptomatique est également provoqué par la forme de la maladie. Dans la plupart des cas, dès le premier moment, la maladie existe sous une forme chronique et en développement constant.

Parce qu'il n'y a pas de changements critiques au début, ce qui place faussement le patient dans une humeur calme. Dans ce cas, la clinique comprend des manifestations cérébrales et focales.

Ce qui est inclus dans la liste des signes négatifs:

  • Mal de crâne. De gravité variable. Dans les premiers stades, la puissance de l'inconfort est minime. Éclats occasionnels, compression, pulsations dans les tempes, pariétales, zones frontales.

Moins fréquemment à l'arrière de la tête, ce qui peut également indiquer des problèmes avec les artères vertébrales..

Comme la progression de l'athérosclérose, le syndrome douloureux s'intensifie et hante constamment la personne, interfère avec une vie normale.

De plus, il est mal éliminé par les analgésiques et les antispasmodiques. L'effet n'est pas complet ou pas du tout. Gêne accrue - un signe pronostique alarmant.

  • Le vertige ou le vertige est un symptôme caractéristique de l'artériosclérose cérébrale. Accompagnez le patient avec des épisodes. Les périodes individuelles durent jusqu'à 30-90 minutes et un peu plus.

L'intensité varie également considérablement. D'une légère sensation de «mal des transports» à la rotation du monde dans un kaléidoscope sans fin avec l'incapacité de naviguer dans l'espace.

Ensuite, le patient prend une position forcée et attend un soulagement. Le symptôme n'est pas éliminé avec des médicaments, en particulier sur la base des composants végétaux. C'est souvent ce qui motive le patient à se rendre à l'hôpital..

  • Nausées Vomissements. Se développe relativement rarement. S'ils le sont, alors à court terme. Pour quelques minutes.
  • Faiblesse, somnolence, graisse corporelle, faiblesse. Tous ces éléments font partie d'un tout - le syndrome asthénique. Les sensations négatives ne passent pas après le repos et le sommeil, ce qui indique l'origine organique de la violation.

La raison en est une nutrition cérébrale insuffisante. Le tissu nerveux est très sensible aux changements des niveaux d'oxygène et des composés bénéfiques..

Par conséquent, afin de sauver les structures cérébrales de la destruction, le corps est contraint d'affaiblir l'intensité de l'activité cérébrale. Et puis ça empire.

  • Évanouissement. Un signe alarmant d'athérosclérose cérébrale. Il indique la transition du processus pathologique en une phase conditionnellement irréversible.

La progression de la maladie entraîne l'impossibilité du fonctionnement normal du système nerveux. Les conditions syncopales se développent à différentes fréquences. La profondeur des violations est également différente..

Les symptômes focaux de l'athérosclérose du cerveau sont représentés par des déviations locales de l'activité mnésique, cognitive, des capacités motrices et motrices et des organes sensoriels.

Si nous parlons de points spécifiques:

  • Démarche tremblante. L'incapacité de se déplacer en ligne droite et de coordonner sa propre activité. Ceci est le résultat d'un dysfonctionnement du lobe frontal et / ou du système extrapyramidal représenté par le cervelet.

Cela crée un grand danger. Avec la progression, cela conduit à l'incapacité totale de se déplacer arbitrairement. Puisqu'une personne est langoureusement orientée dans l'espace et ne la ressent pas.

  • Faiblesse musculaire. Cela ressemble à de la graisse corporelle. La façon la plus simple de détecter un symptôme est de ne pas pouvoir voyager sans fatigue sur des distances qui n'étaient pas difficiles auparavant. Elle peut être le résultat d'une lésion du lobe frontal, temporal ou un symptôme d'un accident vasculaire cérébral ou d'une crise ischémique transitoire..
  • Un bourdonnement dans les oreilles. Sonnerie. Images hallucinatoires verbales (voix), akoasma (bruit qui n'existe objectivement pas), perte totale de la capacité de percevoir les stimuli sonores. Ce sont toutes des manifestations de la défaite des lobes temporaux. Les symptômes augmentent progressivement, pas à un instant. Ce qui distingue exactement le processus pathologique du plan chronique d'un accident vasculaire cérébral.
  • Problèmes de vue. Variété. D'une baisse de gravité à l'incapacité de percevoir adéquatement la forme, la taille et l'éloignement des objets (métamorphopsies). Également appelée perte complète de la capacité de voir, daltonisme, perte de certaines zones (scotomes), hallucinations visuelles simples sous forme de points ou d'étincelles clignotants, formes géométriques (photopsies).
  • Problèmes d'odeur. Relativement rare.
  • La chute de la fonction intellectuelle. Les options dans ce cas sont également nombreuses. Incapacité à lire, écrire ou percevoir des informations sur un support matériel, démence sur fond de qualité insuffisante du trophisme tissulaire, inhibition.
  • Aphasie. Perte de la capacité de parler normalement. Il est trouvé comme un symptôme de la cérébrosclérose chronique relativement rarement, mais il est également possible. Elle s'accompagne d'une distorsion du système lexical, de l'impossibilité de distinguer des sons similaires, d'autres signes, selon la forme de violation.
  • Problèmes comportementaux. Les réactions émotionnelles inappropriées sont extrêmement rares. Mais une irritabilité, une agressivité, des conflits et des larmes accrus accompagnent les patients atteints d'athérosclérose cérébrale.

Il y a également une tendance à la dépression et aux crises prolongées de mauvaise humeur (dysthymie). Il est impossible de corriger une telle violation avec des antidépresseurs ou d'autres médicaments lorsque la cause du phénomène n'est pas éliminée..

Quant au diagnostic spécifique. Si un accident vasculaire cérébral ne s'est pas produit, le processus se déroule de façon chronique, ils parlent d'encéphalopathie discirculatoire.

La deuxième option possible est une violation aiguë de la circulation cérébrale. Formellement, ce n'est pas de l'athérosclérose, mais une conséquence de son évolution. Par conséquent, il est nécessaire de considérer les troubles du système.

Le problème de l'attaque ischémique transitoire et de l'AVC est présenté. La différence est fondamentale: si le premier s'accompagne de symptômes critiques, mais qu'il n'y a pas de destruction du tissu nerveux, alors le second est la mort des structures cérébrales et la préservation de l'image sur une base continue.

La clinique est approximativement identique à celle d'un trouble chronique, mais beaucoup plus forte. Les signes cérébraux des lésions vasculaires athérosclérotiques sont les mêmes.

Quant aux focales, elles ne diffèrent pas par essence, mais sont beaucoup plus profondes. Donc, s'il s'agit de troubles du comportement, une personne peut rapidement régresser et se dégrader, il en va de même pour la composante mentale.

Les problèmes d'audition se terminent souvent par une surdité, une faiblesse musculaire avec paralysie ou parésie..

Un AVC est presque toujours une maladie des extrêmes. Les apparences s'intensifient à la limite et transforment une personne autrefois en bonne santé en une personne profondément handicapée.

Pour la plupart, en fonction de l'étendue de la lésion, de la localisation de la destruction des tissus, de l'état du patient et de la qualité de la rééducation, les fonctions nerveuses peuvent être restaurées.

Mais c'est pratiquement une roulette. Trop de facteurs échappent au contrôle du médecin et du patient. Mieux vaut commencer le traitement plus tôt pour éviter un AVC..

Diagnostique

L'examen des patients est la tâche d'un neurologue. La liste des activités est standard.

  • Enquête orale. Il est nécessaire d'identifier des plaintes spécifiques. Faites une liste complète des symptômes. En outre, en s'appuyant sur les informations, émettez l'hypothèse concernant l'origine du problème.
  • Prise d'histoire. Du mode de vie aux antécédents familiaux de maladies. Sans cela, il ne sera pas possible de déterminer les racines probables de la violation.
  • Un test sanguin biochimique avec une image élargie des composés gras. Y compris le cholestérol. Utilisé pour diagnostiquer une forme d'athérosclérose..
  • Dopplerographie des vaisseaux cérébraux, balayage duplex. Il est utilisé dans le cadre de l'évaluation de la vitesse et de la qualité du flux sanguin dans les structures cérébrales.
  • Électroencéphalographie. Utilisé pour détecter l'activité cérébrale. Pas toujours informatif. Parce qu'aux stades initiaux du processus pathologique, les vagues sont presque inchangées.
  • IRM du cerveau. Il est utilisé dans les cas controversés en cas de doute sur le diagnostic. Donne une image qualitative détaillée de l'état du tissu nerveux.
  • La tomodensitométrie est utilisée un peu moins souvent, car avec son aide, il est presque impossible de visualiser les tissus mous.
  • Angiographie. À sa base se trouve une radiographie de contraste. Il montre la structure interne des artères, visualise les zones de rétrécissement, la plaque, le degré d'occlusion (chevauchement) du vaisseau. Il est utilisé dans la plupart des cas, y compris avant un éventuel traitement chirurgical..

L'athérosclérose du cerveau est diagnostiquée relativement simplement, car le processus est en surface et donne presque immédiatement des signes objectifs du trouble.

Mais pas toujours comme ça, une évolution asymptomatique prolongée est possible, il existe des formes de la maladie difficiles à visualiser. Heureusement, ils ne représentent que 2 à 5% de la masse totale.

Thérapies

Le traitement de l'athérosclérose cérébrale implique l'utilisation de médicaments, une modification de la nature du régime alimentaire et, si nécessaire, une intervention chirurgicale est effectuée.

Quels médicaments sont utilisés activement:

  • Cérébrovasculaire. Accepté pour rétablir le flux sanguin cérébral. Piracetam, Actovegin.
  • Protecteurs. Protégez le tissu nerveux de la destruction. Fezam, Cinnarizine.
  • Nootropiques. Accélérez les processus métaboliques dans les structures cérébrales. Glycine, Phenibut et similaires.
  • Statines Stabiliser le métabolisme des graisses, abaisser le cholestérol. Atoris, atorvastatine et autres.
  • Agents antiplaquettaires. Ils diluent le sang, lui redonnent ses propriétés, facilitent son transport dans les artères. Il s'agit du clopidogrel, de la lospirine et d'autres médicaments à la discrétion du spécialiste traitant.
  • Les acides gras omega-3. Attribuer comme remèdes naturels pour éliminer l'athérosclérose.

Des antihypertenseurs sont prescrits au besoin. Ils peuvent réduire le niveau de pression artérielle, si un tel effet est requis (pertinent pour les patients âgés).

Il est possible de prescrire de la vitamine E, bien qu'elle soit plus probablement utilisée comme substance auxiliaire, dans le cadre d'une prévention complexe après le traitement principal.

La correction du régime alimentaire n'est pas très difficile. Il est recommandé de limiter la consommation d'un certain nombre de produits: aliments frits, viandes fumées, saucisses, aliments transformés, aliments en conserve, excès de graisses animales en général, glucides rapides (produits de confiserie de qualité douteuse et en grande quantité).

Il vaut également la peine de limiter la consommation de sel à 4 à 7 grammes par jour. Sinon, il n'y a pas de tabous difficiles. Il suffit de suivre les règles du bon sens.

Les remèdes populaires, en particulier pour le traitement de l'athérosclérose, ne sont pas utilisés, car l'effet a tendance à zéro, mais le risque de réaction allergique est grand.

La chirurgie est nécessaire dans les cas extrêmes. Cela implique l'élimination des plaques dans les vaisseaux du cerveau avec un accès minimalement invasif ou l'introduction d'un dispositif métallique spécial, un stent, dans l'artère rétrécie. Il empêche la re-sténose..

Prévoir

Dépend de nombreux facteurs: de l'âge et du sexe à l'agressivité du processus pathologique.

Dans la plupart des cas, sans traitement spécial, la clinique atteint la sévérité en 2 à 4 ans, plus ou moins.

La probabilité d'un accident vasculaire cérébral augmente à mesure que la maladie progresse. Le risque est d'environ 60% chez les personnes de tout âge après le développement d'un complexe symptomatique complet. L'attente est extrêmement dangereuse, vous devez consulter un médecin.

Le traitement de l'artériosclérose cérébrale est efficace dans 80% des cas, mais plus la condition est négligée, plus il est difficile d'y faire face et d'obtenir un résultat qualitatif stable.

Conséquences possibles

L'essentiel est un accident vasculaire cérébral et une invalidité grave, le patient est susceptible de mourir. Si la maladie est lente, il est difficile d'appeler la chance.

L'encéphalopathie discirculatoire se développe et les phénomènes de démence vasculaire (démence) et de disparition progressive des fonctions d'activité nerveuse supérieure.

finalement

L'athérosclérose des artères et des veines du cerveau est le résultat du rétrécissement ou du blocage d'un, et il arrive que plusieurs vaisseaux. Nécessite un traitement obligatoire et dès que possible. Pour éviter les effets irréversibles et la mort.

Seul un spécialiste peut choisir un traitement compétent. Habituellement, c'est un neurologue, dans les situations difficiles, l'aide d'un chirurgien vasculaire est requise.

Sans intervention médicale, les chances de guérison sont nulles.