Principal

Encéphalite

Pourquoi le temple gauche de la tête fait mal et cède dans l'œil

Selon les statistiques, plus de 80% des personnes au moins une fois dans leur vie ont un temple sur le côté gauche. Les céphalées temporales localisées peuvent signaler non seulement un problème grave, mais aussi être le symptôme d'autres maladies.

Les maux de tête sont souvent le symptôme d'une maladie grave.

Pourquoi le temple sur le côté gauche fait mal?

La présence de douleur dans la région de la tête est caractérisée par le terme général - céphalée. Les raisons de son développement sont si nombreuses que l'on comprend immédiatement pourquoi le temple gauche fait mal précisément.

Il existe 2 principaux groupes de causes d'inconfort:

  1. Physiologique. Il s'agit notamment du stress, du surmenage, de la malnutrition et de la routine quotidienne. La douleur est rare, parfois des coutures, la tempe peut se contracter - un symptôme de tension nerveuse.
  2. Pathologique. La douleur est le symptôme d'une maladie plus grave. Dans le lobe temporal peut constamment picoter, pulser. D'autres effets négatifs apparaissent au fil du temps..
Maladie possibleNature de la douleurSymptômes associésFacteurs contributifs
MigraineIl se caractérise par de fortes attaques. La douleur lancinante commence dans le temple. Il peut picoter et donner à l'œil gauche, à l'arrière de la tête ou aux oreilles.Pendant les crises de migraine, une réaction négative à la lumière vive et aux sons apparaît, des points apparaissent dans les yeux, la perception des odeurs augmente.Les migraines sont souvent observées chez les femmes enceintes. Un stress sévère, des fluctuations météorologiques et une prédisposition héréditaire sont également les facteurs les plus probables de l'apparition de la maladie..
Infections ORLDouleur douloureuse dans la partie temporale de la tête. Parfois, le whisky se casse et s'écrase de l'intérieur, il devient douloureux d'appuyer. Avec l'inflammation de l'oreille, au contraire, la douleur est vive et semble tirer.La présence d'autres symptômes dépend du type et de la gravité de la maladie sous-jacente. Un gonflement et une douleur avec une pression sur le côté gauche de la tempe sont également notés..Réactions allergiques, inflammation chronique des organes ORL, mauvaise position de la cloison nasale - la cause la plus probable de douleur temporelle chez un enfant.
Accident vasculaire cérébralAvec hémorragie cérébrale, brûlures à la tête et douleurs intenses, brûlures.Un côté du corps est engourdi, des problèmes de coordination apparaissent. Avec un accident vasculaire cérébral, il est difficile de parler clairement, un sourire incorrect apparaît sur le visage.Maladies du système cardiovasculaire, faible activité physique, obésité, malnutrition.
Une tumeur au cerveauLa douleur apparaît le matin, immédiatement après le réveil. La douleur est forte, forte, tout palpite à l'intérieur.Nausée lors de maux de tête. L'audition et la vision s'aggravent, les problèmes d'insomnie.Prédisposition héréditaire, exposition aux radiations, après un coup violent.
Pression intracrânienneDouleur éclatante, pire lorsqu'elle est pressée. Cela se passe au-dessus du temple ou près du temple.Accompagné de douleurs avec mouvements oculaires, nausées, vomissements.Tumeur cérébrale, problèmes vasculaires, œdème cérébral.
Artérite ou maladie de HortonL'inconfort est particulièrement visible dans un temple, parfois les deux temples font mal. Il se manifeste souvent la nuit, pique dans les tempes, palpitant.La tempe peut gonfler, les patients se plaignent de faiblesse, une perte de poids soudaine est possible.Le plus souvent, les femmes tombent malades après 50 ans. Facteurs de risque - troubles hormonaux.

Quel médecin contacter?

S'il n'y a plus de manifestations sauf des douleurs temporelles, consultez un neurologue ou un thérapeute.

Contactez d'abord votre médecin, qui vous dirigera vers un autre médecin si nécessaire.

La douleur associée aux vomissements, la diarrhée, les douleurs abdominales sont des signes d'empoisonnement. Dans ce cas, appelez une ambulance. Des soins médicaux d'urgence sont également nécessaires en cas de suspicion d'AVC ou de pression intracrânienne élevée..

Lorsque la céphalalgie s'accompagne de chutes de pression, de douleurs cardiaques, de sensibilité aux changements météorologiques ou de problèmes de mémoire - consultez un cardiologue.

Si la douleur survient lors de la mastication pendant la compression de la mâchoire et s'intensifie dans la région des tempes - inscrivez-vous chez le dentiste.

Si vous avez des difficultés à choisir un spécialiste, vous pouvez toujours consulter un thérapeute qui collectera des antécédents médicaux et vous redirigera vers le bon médecin.

Diagnostique

Il existe plusieurs types d'études qui peuvent aider à déterminer la cause d'une maladie, sa gravité et le traitement approprié..

En tant qu'étude de l'état du corps, une électrocardiographie est réalisée

  • test sanguin de laboratoire (KLA);
  • test sanguin biochimique;
  • coagulogramme;
  • examen du cerveau par tomodensitométrie (TDM);
  • l'électroencéphalogramme (EEG);
  • examen du cerveau et des vaisseaux sanguins par imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • tomographie par émission de positons (TEP);
  • électrocardiographie (EEG).

Pour confirmer le diagnostic, il suffit d'examiner et de recueillir une anamnèse.

Que faire avec la douleur dans le temple gauche?

Il est possible d'influencer la manifestation et l'intensité d'un mal de tête à l'aide de médicaments et de traitements alternatifs.

Traitement médical

Le traitement médicamenteux comprend des médicaments tels que:

  • analgésiques - réduire la douleur ou l'éliminer complètement: paracétamol, citramon P, aspirine; Examen des maux de tête
  • anti-migraine - réduire la douleur lors des crises de migraine en raison de l'inhibition de l'activité des nerfs ternaires et du rétrécissement sélectif des vaisseaux sanguins: Amigrenin, Imigran, Zoomig; Aperçu des médicaments contre la migraine
  • antidépresseurs - augmentent la concentration de noradrénaline et de sérotonine, ont un effet analgésique d'origine centrale: pipofésine, doxépine, amitriptyline;
  • antibiotiques - médicaments ayant des effets antibactériens, bactéricides et anti-inflammatoires, prescrits pour les maux de tête causés par une infection: ampicilline, azithromycine, céfuroxime;
  • antispasmodiques neurotropes - bloquent la transmission des impulsions aux muscles lisses: Aprofen, Buskopan, Atropin;
  • antispasmodiques myotropes - soulagent les crampes dans les muscles lisses, affectant les processus biochimiques: drotavérine, spasmomènes, nitroglycérine.

Antibiotique pour la douleur au temple

Important: La prescription de médicaments ne peut être effectuée que par le médecin traitant après un examen approfondi..

Remèdes populaires

Pour soulager un mal de tête en attendant un diagnostic, vous pouvez utiliser des remèdes populaires.

  1. Thé à la menthe. Les feuilles de menthe poivrée ont un effet analgésique. Le thé à la menthe réduit la pression, normalise le sommeil. Versez 1 c. menthe poivrée avec un verre d'eau bouillante, attendez 10 minutes. Vous pouvez boire ce thé à 2 tasses par jour, pendant 2 mois.
  2. Huile essentielle d'orange douce. Les huiles d'agrumes éliminent non seulement les maux de tête, mais augmentent également l'humeur. L'huile d'orange est un antidépresseur naturel. Ajoutez 3-5 gouttes d'huile au bain ou mélangez 2-3 gouttes avec de l'huile de base (abricot, olive, pêche). Un tel mélange est frotté dans la zone temporelle.
  3. Cuillère chaude. Mettez une cuillère à café chaude sur les ailes du nez du côté avec lequel la tête fait mal. Si le mal de tête est des deux côtés, deux cuillères sont appliquées des deux côtés. Lorsque la cuillère a refroidi, elle est réhumidifiée dans de l'eau chaude, puis appliquée jusqu'à soulagement de la douleur.

Autres traitements

Pour éliminer les douleurs temporelles, ils utilisent également:

  1. Méthode chirurgicale. Il est utilisé pour éliminer les formations du cerveau, pour rétablir la circulation sanguine dans les cas complexes de la maladie de Horton, ainsi que dans les accidents vasculaires cérébraux.
  2. Physiothérapie. Pour la dépression, le surmenage, le stress prolongé, les massages, les enveloppements corporels, les procédures à l'eau sont utilisées en complément ou comme traitement principal..

Physiothérapie prescrite pour la dépression et les troubles mentaux

Pour toute méthode de traitement, passez en revue votre routine quotidienne, votre alimentation et vos exercices.

Conséquences et complications possibles

Si une personne préfère ne pas consulter un médecin, mais simplement noyer les manifestations des analgésiques, le corps peut s'adapter et cesser de répondre aux substances actives, et la cause de la maladie restera.

L'une des conséquences terribles d'une douleur prolongée dans les tempes est une perte ou une détérioration de l'audition ou de la vision, en raison de la proximité des terminaisons nerveuses.

La douleur temporelle peut entraîner une perte auditive.

Lorsque la douleur temporelle est causée par une hémorragie cérébrale, les conséquences peuvent être fatales.

Toute manifestation de douleur est le signal d'un dysfonctionnement du corps et la douleur dans la région temporale gauche est l'occasion de consulter un thérapeute ou un neurologue. Le diagnostic et l'utilisation en temps opportun des médicaments antispasmodiques, analgésiques, anti-inflammatoires, antibactériens et sédatifs réduisent le risque de surdité, de cécité, de tumeurs cérébrales et de décès.

Maux de tête dans les tempes - causes et traitement

Options pour la douleur temporelle

La douleur dans les tempes peut rendre la vie insupportable. Les patients demandent souvent à quoi cela peut être associé et comment y faire face. Cependant, une telle douleur a plusieurs options cliniques et les causes de leur apparition sont différentes. Le traitement dépend de la cause de la douleur..

Le temple gauche fait mal

Lorsque la tempe gauche fait mal et que la douleur survient fréquemment ou constamment, un diagnostic doit être posé..

Causes dangereuses de douleur:

  • Artérite de l'artère temporale. Une telle pathologie survient le plus souvent chez les personnes de plus de 50 ans. Parfois, un symptôme supplémentaire est une forte détérioration de la vision..
  • La névralgie du trijumeau. Cette pathologie est facilement reconnaissable, car la douleur se manifeste sous la forme d'un "lumbago" aigu dans la région temporale.
  • Augmentation de la pression intracrânienne.
  • Tumeur cérébrale localisée dans la région temporale du côté gauche.
  • Glaucome (augmentation de la pression intraoculaire).
  • Blessure à la tête.

Douleur dans le temple droit

La douleur dans le temple droit peut survenir pour les mêmes raisons que dans le temple gauche. De plus, il a été noté qu'un symptôme de douleur d'une telle localisation se produit souvent avec une intoxication. Le temple droit commence à faire mal à de nombreuses personnes souffrant d'alcoolisme.

Dans un contexte de chocs nerveux et de dépression, des douleurs pulsatoires peuvent survenir. Une douleur légère et douloureuse peut indiquer un surmenage. Les symptômes supplémentaires dans ce cas sont une irritabilité et une anxiété accrues.

Les deux tempes font mal en même temps

Lorsque les deux tempes font mal en même temps, cela est le plus souvent un signe du début du développement d'une maladie infectieuse, par exemple, la grippe ou le mal de gorge.

En outre, la douleur peut survenir à la suite des problèmes suivants:

  • Insuffisance hormonale pendant la période prémenstruelle chez la femme.
  • Changements endocriniens chez les femmes ménopausées.
  • Modifications de la pression intracrânienne.
  • Intoxication du corps, notamment due à l'abus d'alcool.
  • Tumeur au cerveau.

Très souvent, la douleur dans les tempes provoque une arthrite temporale ou mandibulaire. Dans le contexte du développement de la maladie, des troubles auditifs et des étourdissements peuvent être observés. Une douleur pulsatoire ou pressante dans les tempes se produit avec une anémie dans un contexte de faiblesse générale.

Maux de tête dans les tempes et malades

Lorsque votre tête vous fait mal aux tempes et vous rend malade, cela est le plus souvent dû à des facteurs négatifs externes.

Parmi eux, les principaux sont à noter:

Surmenage physique ou émotionnel.

Différences de pression atmosphérique.

Manque d'oxygène en permanence dans un endroit mal ventilé.

Abus d'alcool et tabagisme.

Passion pour les boissons énergisantes, le café et le thé fort.

Médicaments non contrôlés.

De plus, diverses maladies infectieuses peuvent provoquer des nausées en combinaison avec des maux de tête dans les tempes. En particulier, c'est l'un des symptômes de la méningite. Un symptôme similaire peut également indiquer le développement de tumeurs cérébrales..

Maux de tête - front et tempes

Les maux de tête dans les tempes et sur le front peuvent avoir un caractère différent. Il peut être tranchant, terne, éclatant, serrant, paroxystique.

Les causes les plus courantes d'une telle douleur:

  • maladies infectieuses;
  • empoisonnement par des aliments et des substances toxiques;
  • Pression artérielle faible;
  • perturbations hormonales;
  • famine;
  • manque de sommeil.

Si la douleur s'intensifie avec le temps et se propage sur toute la tête, cela peut indiquer le développement d'un accident vasculaire cérébral ou d'autres pathologies nécessitant une intervention médicale urgente. Par conséquent, il est urgent de contacter un médecin ou d'appeler une ambulance.

Whisky et l'arrière de la tête

Selon les experts, la douleur dans les tempes et l'arrière de la tête est de nature contractuelle indique le plus souvent la présence de problèmes vasculaires. Des étourdissements, une accélération du rythme cardiaque et des nausées peuvent en outre indiquer un vasospasme..

Les maladies infectieuses peuvent également provoquer ce symptôme: sinusite, amygdalite, sinusite, etc. Elles se manifestent par des douleurs dans le cou et les tempes du néoplasme du cerveau, ainsi que des maladies qui affectent la colonne vertébrale supérieure.

Causes possibles de maux de tête dans les tempes

Lors d'un mal de tête dans les tempes, les raisons peuvent être très différentes. La douleur peut être primaire et secondaire. Dans le premier cas, le traitement principal vise à arrêter la douleur, et dans le second, il est nécessaire de traiter la cause profonde de l'inconfort.

Douleur en grappe

Les céphalées en grappe se produisent généralement d'un côté. Ils sont si forts que les gens ont envie de se suicider. Le plus souvent, ce type de maux de tête est observé chez l'homme. Les crises de courte durée, qui durent rarement plus d'un quart d'heure, se manifestent par une augmentation progressive de la douleur, parfois pulsatoire. Progressivement, la douleur peut capturer toute la région temporelle et se propager aux yeux et aux joues..

Migraine

Les migraines sont souvent affectées par les femmes. Une telle douleur, le plus souvent, est localisée dans le temple gauche ou droit. Les attaques peuvent durer de plusieurs heures à plusieurs jours. Pendant ce temps, la douleur dans le temple peut faiblir légèrement, puis s'intensifier à nouveau. Dans les cas graves, la migraine s'accompagne de nausées et de vomissements. De plus, la photophobie et le rejet des sons forts sont souvent un signe supplémentaire. Les migraines sont difficiles à traiter.

Angioedème cérébral

L'angio-œdème cérébral, qui se caractérise par une violation du tonus des vaisseaux cérébraux, provoque des maux de tête prolongés dans les tempes. Dans ce contexte, des vertiges sont observés, il y a une sensation de lourdeur dans la tête. Puisque la douleur est constamment présente, cela provoque de l'insomnie. Dans les cas graves, des troubles de la mémoire, de la vision et de l'audition sont observés..

Intoxication corporelle

L'intoxication est associée à l'impact négatif sur le corps humain de toute substance toxique. Cela provoque très souvent des douleurs dans la région temporale. Les symptômes supplémentaires dans ce cas sont des nausées et des vomissements, et une diarrhée est possible avec une intoxication alimentaire. Après avoir nettoyé le corps des substances toxiques, la douleur disparaît.

Dysfonctionnements végétatifs

Avec la dystonie végétovasculaire, des maux de tête sévères se produisent. Habituellement, la douleur se développe le matin et s'accompagne d'un fort sentiment d'anxiété. Pendant la journée, l'intensité de la douleur peut varier et pendant le sommeil, la douleur diminue. Dans les cas graves, une altération de la fonction auditive et visuelle peut survenir..

Haute pression intracrânienne

Avec une pression intracrânienne élevée dans les tempes, une douleur éclatante se produit. En même temps, les tempes commencent à faire mal immédiatement après le réveil de la personne. Pendant la journée, il y a une somnolence accrue, de la fatigue, des nausées surviennent périodiquement. Dans les cas graves, une forte détérioration du bien-être se produit, ce qui entraîne des évanouissements.

Hypertension artérielle

La pression artérielle peut augmenter pour diverses raisons, par exemple, des conditions météorologiques défavorables provoquent très souvent une telle pathologie. Le signe le plus évident d'une pression élevée est un mal de tête dans les tempes. Il est de nature brutale et éclatante et s'accompagne souvent de nausées. Parfois, dans le contexte d'une pression accrue, les acouphènes se produisent.

Artérite temporale

L'artérite temporale est caractérisée par une inflammation des parois de l'artère temporale. Un symptôme de cette pathologie est toujours l'apparition périodique de douleurs dans les tempes. Dans le contexte du développement de la maladie, une hyperémie des tissus faciaux se produit et le soulagement des vaisseaux sanguins augmente. Un signe supplémentaire de cette maladie est une forte détérioration de la fonction visuelle..

La névralgie du trijumeau

Avec la névralgie du trijumeau, un syndrome de douleur lancinante se produit dans la région du temple. Les patients la comparent très souvent à une décharge électrique. La durée de l'attaque ne dépasse jamais 15 secondes, mais la douleur est si intense qu'elle immobilise complètement la personne. Il existe de nombreux facteurs déclenchants, par exemple, il peut s'agir d'un certain mouvement lors de la mastication ou du lavage. Lumbago peut se produire lors d'une conversation.

Athérosclérose

L'athérosclérose se caractérise par une détérioration du flux sanguin et affecte tous les vaisseaux sanguins, y compris le cerveau. En plus d'un mal de tête, les patients se plaignent d'acouphènes, de l'apparition de "mouches" devant les yeux. Avec le développement d'une pathologie, des nausées et des vomissements sont observés et, dans les cas graves, des problèmes de mémoire, d'élocution et de coordination surviennent.

Phéochromocytome

Le phéochromocytome est une maladie assez rare, une tumeur de la médullosurrénale. Mais il faut noter qu'il y a pas mal d'enfants parmi les patients avec ce diagnostic. Le principal symptôme d'une formation pathologique est une augmentation de la pression artérielle, ce qui provoque un mal de tête dans la région temporale.

Maladies infectieuses

La douleur dans les tempes lors du développement de maladies infectieuses (virales ou bactériennes) est éclatante ou pulsatoire. Un autre symptôme est la fièvre et la faiblesse. Des maux de tête aigus surviennent toujours avec l'encéphalite et la méningite..

Surmenage, surmenage et insomnie

Les douleurs sourdes dans les tempes sont un symptôme de surmenage, de tension et d'insomnie. Dans ce cas, les patients se plaignent que la tête "bourdonne". Si vous ne prêtez pas suffisamment attention à votre santé et ne normalisez pas votre style de vie, la prise de médicaments ne peut qu'aggraver l'état et entraîner des conséquences imprévisibles pour le corps dans son ensemble..

Que faire en cas de douleur intense dans la partie temporale de la tête

Pour ignorer, une douleur se produisant périodiquement dans la partie temporelle de la tête est impossible. Et, bien sûr, il n'est pas recommandé d'utiliser des analgésiques de manière incontrôlable. Ils cesseront d'aider au fil du temps et, de plus, peuvent faire beaucoup de mal.

Visite chez le médecin, diagnostic, traitement

Lorsque vous contactez un médecin, vous devez vous rappeler quand et comment la douleur dans les tempes est apparue pour la première fois, à quelle fréquence les attaques sont observées et comment leur intensité change. Les médecins peuvent être intéressés par d'autres informations, par exemple, le facteur héréditaire, le bien-être général, etc. Sur la base des données reçues, le médecin prescrit des tests de laboratoire et des tests de matériel.

Le traitement d'un mal de tête dans la région temporale dépend du fait que le syndrome douloureux soit primaire ou secondaire. Dans le premier cas, des recommandations sont données sur l'utilisation des médicaments nécessaires et la normalisation du mode de vie. Dans le second cas, tous les efforts du médecin visent à lutter contre une pathologie spécifique.

Remèdes populaires à la maison

Soulagez rapidement les principaux maux de tête dans les temples en utilisant des remèdes populaires. Au début du développement d'une attaque, vous devez boire un verre d'eau tiède. Après cela, il est recommandé de se coucher et d'essayer de dormir..

Soulagez la douleur dans les tempes avec un léger massage. Il doit être fait en position couchée avec une lumière tamisée. Cela vous aidera à vous détendre. Efficaces sont également considérés comme des compresses d'eau froide, ainsi que l'aromathérapie. Les huiles essentielles ont un effet calmant sur le corps..

La prévention

Pour la prévention des maux de tête, il faut tout d'abord normaliser le mode de vie. La fatigue excessive du physique et des émotions doit être évitée, le stress doit être minimisé. Il est important de s'efforcer d'être toujours d'humeur positive. Prévention des maux de tête secondaires dans les temples - traitement rapide des maladies chroniques.

Que faire si le temple gauche de la tête fait mal?

Il n'y a pas une telle personne qui n'aurait jamais mal à la tête. Plus de 70% des adultes se sont plaints au moins une fois aux médecins de sensations de picotements périodiques ou chroniques dans leur tempe gauche. Mais ça fait peur de subir un examen ou de prendre rendez-vous pour une consultation: après tout, ce n'est pas tout à fait clair à cause de la gêne qui règne dans ce domaine.

Pourquoi le temple gauche de la tête fait mal?

Les coupables de l'inconfort dans le temple peuvent être à la fois la maladie et la malnutrition. Les médecins identifient clairement les principaux provocateurs du malaise.

Parmi les causes les plus courantes et les plus courantes de maux de tête dans le temple gauche figurent:

  1. Tonus vasculaire cérébral altéré congénital ou acquis. La dysfonction végétative qui hante la jeunesse moderne convient ici.
  2. Augmentation de la pression intracrânienne due à un traumatisme, une hémorragie, une tumeur maligne ou bénigne, une insuffisance hormonale.
  3. Surmenage, physique, mental ou émotionnel. Les étudiants au cours de la session se plaignent de picotements dans le temple sur la gauche après une nuit de préparation sans sommeil. En cas de stress chronique, l'inconfort passe progressivement de la région temporale à la région occipitale..
  4. Migraine. Il s'agit d'une maladie chronique caractérisée par des crises. À un tel moment, une personne souffre de douleurs lancinantes dans ses tempes, vole devant ses yeux et ondule dans sa tête.
  5. Intoxication. Le phénomène se produit en raison de l'abus d'alcool ou à la suite de toute maladie infectieuse (amygdalite, grippe, méningite). Jusqu'à ce que les toxines soient éliminées du corps, la douleur ne disparaît pas. Et pour soulager la condition, il est nécessaire non seulement de prendre des analgésiques, mais également de suivre une thérapie de désintoxication.
  6. Fluctuations hormonales chez les femmes. Les scientifiques ont remarqué que la fréquence des plaintes d'inconfort dans les tempes augmente pendant les menstruations, la ménopause et le premier trimestre de la grossesse. C'est, alors, où les hormones sont hors échelle.
  7. Inflammation des parois des artères. La maladie est appelée artérite et se caractérise par un inconfort pulsatoire..
  8. Problèmes de transmission d'impulsions dans les nerfs rachidiens ou crâniens. Peut se développer en raison de blessures, de maladies (ostéochondrose, hernie intervertébrale).
  9. Inflammation des dents, des gencives. Souvent, la sagesse de la dentition s'accompagne de fortes douleurs dans les tempes. Une pulpite profonde, une prothèse mal choisie ou une utilisation des appareils orthopédiques provoquent également une gêne temporaire.
  10. Luxation ou inflammation de l'articulation temporo-mandibulaire. Dans cette condition, une personne se plaint non seulement d'inconfort dans les tempes, mais également de difficultés à mâcher, de cliquetis spécifiques de la mâchoire inférieure et de grincements de dents.
  11. Coiffure trop serrée pour les femmes. Avec des tresses étroitement tressées, un grand nombre «invisibles» métalliques à l'arrière de la tête et au-dessus de l'oreille, la tête dans les tempes se casse souvent. Et pour se débarrasser de l'inconfort, il est préférable de ne pas prendre d'analginum, mais simplement de dissoudre les cheveux. Vous ressentirez un soulagement instantanément.
  12. Chocolat. C'est peut-être la cause la plus originale et la plus incroyable de maux de tête dans la région du temple. Il est recommandé d'utiliser le produit pour la dépression et le surmenage. Mais la teneur accrue en phényléthylamine en elle provoque une douleur dans les tempes.
  13. Manger des aliments riches en glutamate monosodique. C'est un exhausteur de goût que les fabricants de fast-food, de sauces prêtes à l'emploi, de mayonnaise, de nouilles instantanées, de bonbons à la crème, de viande fumée et de spécialités de poisson pèchent souvent. Immédiatement après avoir mangé une collation rapide, après 30 minutes, les nausées, les brûlures d'estomac et l'inconfort dans les tempes commencent.

Si la plupart des causes sont difficiles à prévenir, il est facile d'ajuster votre alimentation. Vous devez également être prudent avec les boissons contenant de la caféine et les boissons énergisantes. Leur utilisation régulière provoque des douleurs non seulement dans la tempe gauche, mais aussi des sensations douloureuses et des picotements à l'arrière de la tête. Par conséquent, le rejet de la restauration rapide, des condiments prêts à l'emploi et des nouilles instantanées aidera à éviter ce problème..

Premiers soins pour les maux de tête sévères dans le temple gauche

La plupart ouvre immédiatement la trousse de premiers soins et prend les analgésiques habituels analgin, andipal, no-shpu ou autres. Bien que les non-médicaments puissent rapidement soulager la condition:

  • frotter les tempes avec une pommade "Asterisk" ou un baume aux herbes "Bor +". Les médicaments naturels, testés par de nombreuses générations, ne soulageront pas la douleur dans le temple comme les comprimés. Et en même temps, ils sont sûrs, n'ont aucune contre-indication et n'exercent pas de charge supplémentaire sur les reins et le foie. Le massage aidera à se détendre. Appliquez un peu de pommade ou de baume sur vos index. Masser dans un mouvement circulaire, se déplacer dans la zone du temple;
  • compresse froide. Mouillez une serviette dans de l'eau froide ou enveloppez-la de glace. Appliquez une compresse sur la zone douloureuse pendant 5 minutes. Le froid soulagera les spasmes, dilatera les vaisseaux de la tête dans cette zone et fournira un effet analgésique facile;
  • repose toi un peu. Allongez-vous à plat sur un lit ou un canapé avec la tête relevée à 45 degrés. Pour ce faire, placez un oreiller ou un rouleau sous le cou;
  • prendre une douche relaxante. Les jets d'eau soulagent la tension, soulagent la condition.
  • pratiquez la respiration ou méditez. Allongé sur le lit, fermez les yeux, respirez lentement et profondément, retenez votre souffle pendant 5 secondes et expirez. Imaginez-vous dans une belle région avec un ballon près du temple douloureux gauche. Faites un compte à rebours lent et sur le chiffre «1», relâchez le ballon avec la douleur. Prenez 3 respirations profondes et expirez à nouveau, ouvrez lentement les yeux.

Douleur dans la tempe gauche du traitement de la tête

Vous devez d'abord déterminer: la gêne apparaît-elle rarement ou est-elle périodique mais régulière? Si la douleur du temple gauche harcèle rarement, s'en débarrasser aidera:

  1. Marcher au grand air ou aérer un bureau ou un salon.
  2. Bain relaxant au sel marin et aux huiles essentielles. Les arômes de citron, de conifères et d'ylang-ylang ont un effet positif..
  3. Massage. Il suffit de masser du bout des doigts dans le sens des aiguilles d'une montre et dans le sens opposé du whisky pendant 1 minute.
  4. Éliminer la source de bruit. Laissez dans une pièce calme, éteignez le téléviseur.
  5. Tamisez la lumière. Si vous pouvez réduire la luminosité, utilisez-la. Sinon, éteignez le plafonnier, allumez la lampe de bureau. Aveugle la fenêtre pendant la journée ou baisse les stores.
  6. Prenez un comprimé du médicament analgésique habituel.

Des méthodes plus spécifiques dépendent de la cause de la maladie. Pour la grippe ou le rhume avec une intoxication sévère, des pilules anti-inflammatoires, analgésiques et une forte consommation d'alcool sont recommandées. Si la tête dans la zone du temple vous fait mal après une fête et en raison d'une grande quantité d'alcool, buvez du charbon activé régulièrement à raison de 1 comprimé pour 10 kg de poids. Les méthodes alternatives sont excellentes: tisanes, cornichons. Ils compensent rapidement le manque d'humidité et de minéraux dans le corps, éliminent les toxines. Des médicaments spéciaux (Veroshpiron, Alko-Zeltser) élimineront efficacement la douleur lors d'une gueule de bois.

Si le temple sur le côté gauche fait mal pendant longtemps et souvent, rendez-vous chez un neurologue. Il prescrira un test sanguin général, IRM et TDM, dopplerographie. Les diagnostics montreront l'état du corps, la vitesse du flux sanguin et l'état des vaisseaux de la tête. Si les coupables de l'inconfort dans le temple sont à l'étroit, le cours des antispasmodiques soulagera. Avec les changements athérosclérotiques dans les vaisseaux, les sexterines et les statines sont utilisées.

(Vidéo: «Pourquoi ma tête me fait-elle mal aux tempes?»)

Dans des cas isolés, avec des douleurs dans la tempe du côté gauche, ils ont recours à une intervention chirurgicale. Il est conseillé pour les anévrismes des vaisseaux de la tête ou le chevauchement de la lumière avec des dépôts athéro-slérotiques. Ensuite, l'endoprothèse est réalisée. L'opération n'est pas compliquée, ne nécessite pas de longue rééducation et n'a pratiquement aucune complication.

La prévention

Est-il réaliste de prévenir l'inconfort du côté gauche de la tête? Il s'avère que oui. Si le malaise est déclenché par une migraine, il est nécessaire d'établir un schéma journalier, pour éviter autant que possible les facteurs irritants. La santé et les performances en dépendent..

Les médecins recommandent également:

  • surveiller le bilan hydrique. Une fois déshydraté, le sang devient épais, la pression monte et la tête fait mal au côté gauche. Par conséquent, habituez-vous progressivement à boire au moins 1 litre d'eau par jour;
  • tomber amoureux d'une douche de contraste. Une forte alternance de températures froides et chaudes est le meilleur exercice pour le système cardiovasculaire. Habituez-vous à une telle procédure d'eau progressivement, en abaissant une température confortable, puis en l'augmentant;
  • faites des exercices physiques quotidiennement. Dans la vieillesse, le yoga et le Pilates, l'aide à la marche norvégienne. Pour les jeunes et les actifs, tout type de charge cardio convient: course, vélo, corde à sauter;
  • dormez suffisamment. Peu importe à quel point le film est intéressant, assurez-vous de dormir au moins 8 heures. Idéal si vous vous couchez avant 22h00. En effet, avant minuit, le cerveau se repose autant que possible, et le corps récupère;
  • prenez régulièrement des vitamines et des compléments alimentaires. L'acide ascorbique, les acides gras insaturés, les oligo-éléments (potassium, sodium, soufre, phosphore) établissent le tissu trophique, préviennent l'hypoxie cérébrale et garantissent des performances normales. Le magnésium et les vitamines du groupe B sont particulièrement précieux pour les bourreaux de travail. Ils améliorent le fonctionnement du système nerveux, aident le corps à faire face au stress quotidien facilement et sans conséquences..

Pas besoin d'avoir peur d'un mal de tête dans l'hémisphère gauche. Les analgésiques modernes, les méthodes non conventionnelles et la prévention aideront à éliminer l'inconfort et à prévenir son apparition..